La traversée

Du 22 mars au 23 avril 2012

Le départ est prévu le 21 mars 2012 du Havre, avec une arrivée à Buenos Aires le 14 avril.

Nous embarquerons à bord du Grande Amburgo pour une "croisiére" d'environ 25 jours .....


Préambule

Avant toute traversée, c'en est une autre qu'il nous faut effectuer, en effet après avoir quitté Toulouse pour Montpellier où nous passons nos dernières journées en tant qu'Homme sédentarisé, nous devons prendre la route et traverser la France pour le Havre. C'est là que nous attend le « Grande Amburgo » !

Traversée que nous ferons en 3 jours pour arriver tranquillement la veille de l'embarquement.

 

Nous en profitons pour nous confronter aux conditions extrêmes ... si si !! au petit matin du côté de St Flour c'est bien 6°C que nous aurons dans le camping car, et ce foutu chauffage qui refuse de démarrer !

Est-on vraiment prêt pour affronter l'altiplano Bolivien et ses 4000 m ???

La nuit suivante, bien décidé à affronter le froid, nous sortons les duvets (-10°C) pour les enfants, et je me penche sur le chauffage qui fini par démarrer, le bouton de commande étant proche du lit de Léa, c'est elle qui est chargée de l'allumer le lendemain matin. 5°C au matin ... j'entends un bruit .... ahhhh, ça je sais ce que c'est !!!! je me précipite pour couper la pompe, mais bien sûr il est trop tard ! Le réservoir d'eau propre vient de se vider sur le parking du cimetière (oui, c'est l'endroit le plus calme qu'on ai trouvé pour passer la nuit !) .... Il s'avère que j'ai oublié de couper la pompe, et la sécurité s'est déclenchée .... d'où le résultat ... lamentable !!

Mais si, on est prêt je vous dis !!!!!

Nous arrivons au Havre le 3ème jour, et après un coup de fil à la compagnie maritime, nous apprenons que le départ est retardé de 2 jours, on l'a tant espéré ce retard .... mais à Toulouse, pendant le déménagement !!!

Qu'à cela ne tienne, les parents nous ayant rejoints, nous sommes ravis de faire des heures « sup » et de passer ces dernières 24h00 tous ensemble.

Nous embarquons finalement le jeudi au matin, et pouvons visiter nos quartiers pour les 25 prochains jours en compagnie des parents qui sont autorisés à monter à bord.

C'est alors que nous apprenons que nous sommes les seuls passagers à bord. Ces navires ne peuvent accueillir que 10 passagers au maximum, c'est pourquoi il faut normalement réserver bien longtemps à l'avance tellement les demandes sont nombreuses (plus d'un an dans notre cas) ... allez comprendre !!!

Nous faisons la connaissance de l'équipage, Italien à la commande, Indien à la manœuvre ... et Roumain à la cuisine !!

Tout le monde à l'air bien sympa et c'est par des joyeux « welcome on bord » et « Hey bambino » que nous sommes accueillis.

La grande majorité de l'équipage ayant des enfants, on voit que ça leur fait plaisir de voir les nôtres, faut dire que certains n'ont pas vu les leurs depuis 4 voire 6 mois ... alors un peu d'animation à bord .... mais bon je pense qu'ils seront quand même contents de retrouver un peu de calme à notre départ !!

Pas évident de savoir qui est qui, et qui fait quoi sur ce bateau, alors très vite chacun aura sont petit surnom, nous avons par exemple : whisky, boucle d'oreille, petit cul (bravo Isa !) .....

Nous resterons à bord toute la journée, jusqu'au départ le lendemain en début d'après midi, ce qui nous permet de prendre nos marques dans de bonnes conditions (ça va un peu se gâter par la suite !!)

Il s'avère que nos cellules cabines ne sont pas si petites que cela, certes il n'y a pas de hublot, mais l'espace y est suffisant.

Allez, une petite visite s'impose !


En avant, plein sud

Samedi 23 mars, 1er jour de mer. Dictons du jour (et du suivant) : Pour vivre heureux, vivons ... couchés !!

L'océan aura raison des ¾ de la famille, et c'est tout seul que je me retrouve à table pour notre 1er jour de mer ! Pas au top de ma forme non plus !!

Puisque nous y sommes, parlons un peu des repas ... GARGANTUESQUES !!!!!

Voici un exemple de menu léger pour le soir :

  • Tortellini dans son bouillon
  • Poulet frites
  • Assiette de fromages
  • Et sur ce, un petit dessert ce sera …….. Glace
  • Pomme

C'est sûr, il va falloir faire un peu d'exercice ... chassez le poids nous a-t-on dit ...... chassez le poids ....... pfffff !!!!

Heureusement quelques appareils de musculation, ping-pong et baby-foot d'un autre âge sont là pour nous encourager à éliminer un peu ! Encore faut-il s'y mettre !

Nous sommes déjà au large de Lisbonne, la mer s'est calmée et toute la famille est à nouveau sur pieds. Le navire quant à lui, le ventre aussi rempli que nos estomacs (environ 2000 véhicules en tous genre, c'est d'ailleurs amusant de voir notre camping car coincé entre un camion de cirque .... Et un autre de pompiers !!), le navire donc, file à près de .... 32km/h ! whaoooo .... le Havre/Dakar/Buenos-Aires en mobylette, ben ça va vraiment être long !!!!!







Dakar

Au bout d'une semaine nous arrivons à Dakar, après avoir stationné au large une nuit en attendant une place disponible au port, c'est au lever du jour que nous accosterons. Sur les coups de 10h00 on nous autorise à sortir, mais on nous demande de rentrer pour 15h00, la balade sera donc de courte durée. Balade qui de toute façon sera écourtée pour cause de peinture fraîche ...


On part donc en direction du marché pour faire le plein de fruits frais (et oui, ça manque un peu aux repas !). Comme (presque) partout en Afrique, on se fait très vite alpaguer pour nous vendre un tas de trucs inutiles, il faut dire que cela fait des mois qu'ils n'ont pas vu un touriste, depuis les événements liés à l'élection présidentielle les touristes ont fui le Sénégal !

On trouvera finalement un peu de calme dans un cyber pour tester notre 1ere conversation vidéo intercontinental !

C'est peu de temps après qu'Armand a eu la lumineuse idée de sauter dans une flaque ..... qui n'en été pas une !!! et c'est dans un trou qu'il s'est retrouvé, pas un trou rempli d'une belle eau clair .... Nonnnnnnn !!! un trou ...... plein de peinture blanche !!!

Et voilà comment notre journée sera écourtée !

Je crois que la photo se passe de commentaires !

 


A notre retour, nous constatons que tous les véhicules du pont extérieur ont été déchargés, et c'est une nouvelle et immense aire de jeu qui s'offre à nous pour la fin du voyage.





Freetown

Le surlendemain nous arrivons à Freetown, capital du Sierra Léone, petit pays longtemps ravagé par la guerre, sa réputation nous pousse à ne pas mettre le pied dehors, de toute façon, l'équipage nous le déconseille fortement, trop dangereux. Du bateau nous sommes déjà presque en ville, les bidonvilles sont à 2 pas, la misère y est frappante évidemment


 

La désorganisation et le manque de moyens sont flagrants, et il faudra 48h00 non-stop à l'équipage pour décharger une petite 100ène de containers.

En ce début d'après midi, la Grande traversée peut enfin commencer, droit devant de l'autre côté de l'océan, un autre continent, une nouvelle vie nous attend ....

La traversée de l'Atlantique

C'est sur une mer d'huile que nous commençons cette traversée qui devrait durer 6 jours, ponctuée par notre 1er passage de l'équateur. Diplômes à l'appui.

Le lendemain nous apprenons qu'un nouveau passager est désormais à bord, mais clandestin celui la ! Il aurait escaladé de nuit la rampe pour se faufiler sur le pont supérieur. On prend de plein fouet les risques que sont prêts à prendre certains pour quitter la misère !

Il espérait rejoindre l'Europe, mais le malheureux risque de passer un moment « aux fer », parce que si le Brésil ou l'Argentine ne veulent pas de lui (ce qui semble à peu près sûr) il est parti pour être débarqué à Dakar dans ... 1 mois !

Nous franchirons effectivement l'Equateur le surlendemain, c'est une 1ere pour toute la famille, mais pas de fête comme tant attendue, est ce parce que nous sommes que 4 passagers ??

On apprendra plus tard que le capitaine a jugé trop dangereux d'organiser une petite fiesta sur le pont et tout ce qui va avec en présence d'enfants aussi petits que les nôtres. Du coup tout l'équipage en a été privé.

On en avait tellement entendu parler de cette fête, surtout lorsque c'est une première. Dommage !!

La traversée se passera sans encombre, mer calme mais beaucoup, beaucoup de vent, pas suffisant toutefois pour que les cloches manquent leur livraison ... et oui nous passons Pâques à bord, et c'est une chasse au lapin (si si, y'en à bord !) des plus insolite qui s'organise !




La vie à bord

Etant les seuls passagers sur ce cargo, certaines cabines étaient inoccupées, alors on a posé la question à Lofi notre « mess man » .... qui a posé la question au 1er officier ... qui a posé la question au master (le capitaine) .... qui ... a dit oui ! Et voila, après une semaine de mer nous voilà surclassés, fini les lits superposés et les cabines sans fenêtre, désormais nous aurons vu sur mer, la classe !!

Faut dire qu'on prend bien soin de nous ! et tout naturellement Armand est très vite devenu la mascotte de l'équipage, même le capitaine est sous le charme (surtout depuis ce jour de 1er avril où celui-ci a trouvé un poisson sous son assiette !). C'est le capitaine quand même, faut dire qu'à part Armand .... personne ne lui fait tellement de blagues !!!

Bon et à part ça, qu'est ce que vous faites de vos journées ??

Il est vrai que j'entends encore certains me dire QUOI .... 25 JOURS DE MER !!!!! mais qu'est ce que vous allez faire !

Si si Antoine je t'entends encore me dire ... «déjà que je me fait C..... pour aller en Corse !!! »

Et bien, nos journées s'organisent, rythmées d'abord par les repas 8h00, 12h00, 19h00 .... et pas question d'être en retard, Lofi veille !

CNED le matin et parfois même l'après-midi si la motivation est au rendez-vous. Pas facile de s'improviser enseignant du jour au lendemain et encore moins avec ses propres enfants, c'est une grande leçon de pédagogie, d'ingéniosité et de patience. Nous avons bien évidemment eu droit à une tentative de rébellion au début, mais les choses semblent se mettre en place plus naturellement que je l'avais imaginé.

Les journées sont entrecoupées de ballades sur le pont à scruter l'horizon, visite de la passerelle, jeux de société, ping-pong et baby foot, DVD pour les enfants et bon bouquin pour les parents.

L'Amérique du Sud .... enfin !

Et pour commencer, le Brésil

Vitoria

Au 19eme jour nous arrivons à Vitoria au Brésil où nous sommes accueillis par une pluie tropicale, heureusement de courte durée mais du genre qui vous détrempe en 30 secondes.

Des nuages de vapeurs se dégagent au contact du pont brûlant !


Nous arrivons au port à midi, mais ce n'est qu'à 16h00 passées que nous aurons l'autorisation de sortir, trop court pour visiter le centre historique, on se rabat donc sur la plage. Les enfants s'en donneront à cœur joie sur la très belle plage de Vila Velha.

Voulant en profiter au maximum nous arriverons à l'heure du repas passé de 30 mn ... trop tard l'heure c'est l'heure !!

Doru notre gentil cuistot préparera quand même un sandwich à chaque enfant, qui s'endormiront comme des biens heureux fatigués par le soleil et la mer. Mais pour nous ce fût diète !!

Un grand bruit dans la nuit ... on apprendra le lendemain qu'une grue a cédé, le déchargement prend du retard, très bien, ça nous donne droit à un peu plus de temps, et nous filerons donc dans le centre historique pour une petite visite.

Rio de Janeiro

Ahhhh Rio, son Christ, son Pain de sucre, Copacabana et ses filles en bikini ....

Et bien ça restera en rêve pour le moment !!

On se faisait une telle joie de visiter Rio, d'autant plus que ma cousine Camille nous y attendait de pied ferme. Malheureusement l'arrêt sera de très courte durée, tout a été déchargé pendant la nuit et au petit matin, nous sommes déjà au milieu de la baie de Rio à la voir disparaître sous nos yeux !!!

On s'en met quand même plein les yeux, et forcement on se dit qu'un jour ..... on y reviendra !!

Santos

Dès le soir même nous voilà déjà devant Santos (le port de Sao Paulo), apparemment la place est prise au port. Nous passerons donc la nuit au large et toute la matinée du lendemain, ce qui ne manque pas de nous faire enragé... de ne pas nous être arrêté plus longtemps à Rio !!

La plage a l'air superbe, mais le port, trop éloigné et la grisaille ambiante nous font renoncer à toute sortie. A la place ce sera ..... Monopoly !!!

Buenos-Aires Zarate

Ca y est, on touche au but, plus que 2 jours de mer et nous serons à Buenos-Aires ...... à moins que .... Changement d'itinéraire, les arrêts de BA et Zarate sont inversés, nous nous dirigeons donc vers cette dernière située une centaine de kms plus au nord.

Nous empruntons alors l'immense Rio de la Plata, embouchure de 2 géants, le Rio Parana (2ème fleuve d'Amérique du sud), et le Rio Uruguay (frontière entre l'Uruguay et l'Argentine).

Comble de malchance, le Grande Africa, autre navire de la Grimaldi monopolise la place du petit port de Zarate, il nous faut donc patienter une fois de plus que la place se libère !

Nous resterons coincé là 2 bonnes journées, il ne nous reste plus qu'à regarder Buenos-Aires dans le soleil couchant .... encore un peu de patience !!

Après une nuit de navigation fluviale, nous arrivons à Zarate, petit port pour une petite ville. Malgré tout, près de 2000 voitures doivent êtres déchargées, et autant chargées pour prendre la direction du retour vers l'Europe.

Nous laissons donc l'équipage bien occupé pour les 2 prochains jours, et partons pour notre première sortie en Argentine. On décide de rentrer directement dans le vif du sujet en se lançant à la recherche d'une assurance pour le Camping Car. Négocier un contrat d'assurance en Espagnol .... et bien Isa s'en sortira fort bien !!

Buenos-Aires

Et bien voilà, nous y sommes ! Après un réveil matinal, et des au revoirs qui s'éternisent, nous sommes fin prêts. En une demi heure l'affaire est pliée, autorisation de circuler, passeports .... Tout est en règle alors allons y !

Nous franchissons les portes du port, et ..... pour tout dire on est bien resté là 10 mn à regarder ce foutu carrefour ....

« Y'a bien un feu là bas en face .... Tu crois qu'il est pour nous ?
- J'en sais rien moi !
- J'ai une idée, dès qu'un camion passe, je lui colle au cul .... Ok !!! »

Allez, maintenant qu'on est là, faut se lancer .... Alors c'est parti on va enfin pouvoir faire chauffer la gomme !!! ... enfin, c'est ce que l'on croit ... mais ça, c'est une autre histoire !!!!!!


 

Commentaires   

 
0 # Marraine Olivia 14-03-2012 17:35
Ca y est le grand jour est arrivé. Alors ça a fait quoi de quitter Toulouse pour 2 ans et demi? Le top départ est donné, profitez bien. des bisous, vous tel.
Bonne soirée.
Répondre
 
 
0 # Corentin Bonnet 19-03-2012 16:54
Bon voyage,
On se verra peut être en Argentine cette fois ci ou au Chili (selon ton planning).
Mais tu risques de croiser mon futur camping-ca r avant nous.
Je t'enverrai le lien de mon blog dés que j'aurai dompté l'outil.
Bonne traversée
Répondre
 
 
0 # limorte 21-03-2012 08:53
Une grande pensée pour vous en ce 21 mars ! De gros bisous pour vous souhaiter à tous les quatre une bonne traversée
Répondre
 
 
0 # espacla 22-03-2012 18:10
Salut les amis, on pensera bien à vous demain, on sera dans l'avion pour un petit we à Barcelone et l'annivers aire de Madame. Dire qu'il y a près de 7 ans nous étions dans la même position que vous, génial !
Répondre
 
 
0 # My-Nga&Christophe 22-03-2012 19:03
Arf, déjà du retard. Attention, plus de 2 ans, 5 mois et 3 semaines pour rattraper tout ça. Mais c'est très bien le Havre, on pourrait y passer une année sabbatique . Pas tout à fait la même architectu re qu'en Patagonie, mais bon.
En tout cas, terrible, votre balise SPOT, on voit où vous vous garez chaque jour.
Bonne traversée.
Répondre
 
 
0 # Eloïse et Iléana 24-03-2012 05:02
Ca y est, c'est parti !
2 jours de retard, vous êtes sponsorisé s par la SNCF ?

Bon voyage à toute la famille.

Pas trop de discussion s avec les poissons, quand même !!! :-x :-x

Les filles sont contentes de pouvoir vous suivre sur le site.

Ah la liiibeerté éé : devant l'océan, derrière l'océan, à gauche l'océan, à droite l'océan.
Vous avez pris l'option chambres avec vue sur l'océan ?

Amitié.
Répondre
 
 
0 # Sylvie Rompteaux 29-03-2012 16:00
On suit l'avancée du petit triangle vert dans la grande tache bleue.
Déjà 1/3 du voyage et je note que le capitaine ne vous a pas débarqués aux Canaries. Vous devez vous tenir sagement à bord !
On veut voir des photos de la ligne quand vous passerez l'Equateur.
A bientôt
Répondre
 
 
0 # Nadine Anglezan 04-04-2012 13:34
:-)
Bonne traversée, bon séjour
Quelle belle aventure!!!
C'est bien de pouvoir vous suivre
A bientot
Répondre
 
 
0 # Marie Rousseau 11-04-2012 19:39
"si tu vas à Rio" n'oublies pas de monter là haut !!!!!!

Et bien vous y êtes..... la traversée a t'elle été bonne ??
Bonne découverte à vous 4...

Bisous
Répondre
 
 
+1 # Marion 15-04-2012 17:42
quel bonheur de vous lire !! les péripéties sont hautes en couleur... plutôt ressemblan t !
on pense trés fort à vous ! de gros bisous des Crouz, profiiiiit ez bien !
Répondre
 
 
0 # Olivia marraine 16-04-2012 09:22
Alors la famille Mourichon, ça y est c'est le grand jour, vous avez mis le pied à terre. La traversée, c'était comment? Pas trop long? Pleins bisous. Profitez en.
Répondre
 
 
0 # Olivia marraine 16-04-2012 09:24
Eh Seb, n'oublie pas tes lunettes ça pique les yeux les brésilienn es!!!! biz
Répondre
 
 
0 # Olivia marraine 16-04-2012 09:32
Merci pour vos photos et commentair es, ça fait plaisir de vous voir....
Répondre
 
 
0 # Marie Rousseau 23-04-2012 16:33
Vous voilà arrivés ???
Racontez nous vite.
Et bonne route à vous maintenant , on attends de vos nouvelles avec impatience !!
Répondre
 
 
0 # Marraine olivia 03-05-2012 18:55
Super les premiers commentair es avec les photos, tout a l'air merveilleu x; ça fait plaisir de vous voir. Continuez à profiter et on attend la suite. Des bisous.
Répondre
 
 
+1 # MOURICHON 05-05-2012 15:12
La suite, on veut la suite !
Répondre
 
 
0 # Christophe & My-Nga 05-05-2012 16:53
Vi, nous aussi, on veut la suite, quel suspense :-) !! D'après les traces de votre balise SPOT, vous avez quand même réussi à traverser ce fameux carrefour. Et maintenant , vous en êtes où ?
Répondre
 
 
0 # Nanou 05-05-2012 17:24
Les photos sont géniales, bravo!!Et quelles anecdotes !!Vite, la suite...
Répondre
 
 
0 # Marraine olivia 06-05-2012 05:01
Super reportage, digne de nos aventurier s, quant au carrefour, je vous vois d'ici....e xcellent. plein de bisous et à l'aventure , on attend la suite. Bisouuuuuu uuuuuuuuuu s.
Répondre
 
 
0 # franck & Gaëlle 06-05-2012 13:45
Hello, c'est la 11 !
Merci de nous faire partager votre périple, nous avons l'impressi on de lire les "aventures de la 8 au nouveau monde".
Nous vous faisons de gros bisous et très bonne continuation.
PS:Seb,aux carrefour, Fonce !
Bonne route les gars !
Répondre
 
 
0 # fabrice 07-05-2012 17:02
Salut les aventuriers,

Très content d'avoir de vos nouvelles. Pour SEB, je crois maintenant aux chauve-sou ris. Quelle était la probabilit é qu'Armand tombe dans un trou de peinture blanche au Sénégal? J'y crois pas.
Profitez en bien.
A+.
Répondre
 
 
0 # Ketty et Marlène 07-05-2012 17:09
Ça nous fait voyager à travers vos lignes et vos photos.
Bonne continuati on et profitez en bien !
Répondre
 
 
0 # Ben 08-05-2012 16:34
ça donne envie. merci pour ce récit magnifique . bon voyage.
Répondre
 
 
0 # Marion et les Crouz 08-05-2012 16:49
Ahhhh quel suspens... c'est insoutenab le !!
alors les paris sont ouverts : chauffer la gomme ou pas ? panne ? trou plein de peinture rouge ? le machupichu qui a foutu le camp ?
c'est un vrai bonheur de vous lire ! atrés trés bientôt
Répondre
 
 
0 # bruno poilet 09-05-2012 05:17
salut les voisins
j ai lu la premiere partie de votre depart en bateau est je trouve sa super
a tres bientot pour la suite
Répondre
 
 
0 # Fanjo 14-05-2012 17:35
Ben ça promet votre voyage, lire votre blog est un vrai régal même si je ne vous connais pas directemen t mais je vous suivrai avec plaisir.
Je vais de ce pas informer Philou (Lavigne) que votre blog a démarré.
Bonne continuati on !
Répondre
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir