Vers un peu plus d'authenticité

Du 8 au 26 septembre 2013

Afficher 40_Un peu plus d'authenticité sur une carte plus grande

Avant d'attaquer la montagne à proprement parler, nous passerons quelques jours dans un wat de Mae Sot pour bricoler un peu sur le CC. En effet, nous avons une petite infiltration d'eau à l'arrière du CC au niveau du pare-chocs. J'en profite donc pour démonter ce dernier et y faire quelques réparations de fortune. Faut dire qu'il avait bien souffert en Amérique du sud !!

Pendant que papa bricole, les enfants se font des copains d'un jour …. journée classique de voyageurs ! Isa trouvera même un hamam au sein du temple dont elle profitera par 45° !!!
Tout le monde est content quoi !!!


Le problème d'infiltration réglé, nous pouvons prendre la route, direction la montagne, on espère y trouver un peu de fraicheur. On la trouvera en même temps que ….. la pluie. Nous sommes mi-septembre, en pleine saison de mousson. Le nord du pays est en général un peu épargné, mais la montagne et des nuages exceptionnels venus des confins de l'orient vont nous amener quelques beaux orages.

L'un d'eux fut plutôt impressionnant, c'est au passage d'un col nous menant à Mae Sariang, alors que la montagne se mettait à ruisseler abondamment, que la route était effondrée par endroit, la foudre faillit nous frapper ! On l'a vu, mais surtout entendu tomber à 100 m à peine !!!!

Mais bon, parait qu'on ne craint rien tant qu'on est dans son véhicule …….. nous voilà vachement rassuré !!!

Notre premier bivouac sera l'occasion d'une activité plutôt originale pour Armand qui ne résistera pas à l'envie de se joindre aux enfants du village d'à côté. La saison des pluies ayant aussi quelques avantages, les abords de la rivière sont un vrai bourbier, une vraie patinoire !!!

Au matin le calme est revenu, les bœufs prennent possession des lieux, les femmes s'activent aux champs, c'est une nouvelle Thaïlande que nous allons découvrir ….


La suite de l'itinéraire sera sublime, malgré la pluie, les paysages de rizières, et de montagnes sont impressionnants. Les paysages des magazines défilent sous nos yeux.


En chemin, encore de nouvelles expériences pour les enfants. Armand, fidèle à ses habitudes, veut tout faire, tout essayer……. dans la même journée, il participera à la construction d'un temple, puis s'initiera quelques heures plus tard à la ……………. boxe Thaï !!!


Et le lendemain, et ben, il recommence, puisque nous bivouaquons devant une école, rien de mieux que de participer à l'heure de la cantine….. mise en place des assiettes, repas, balayage ….. et bien sûr ….. vaisselle !!!
Mais comme la vaisselle de sa trop petite assiette ne le contentera pas, il s'attaquera …………… à la marmite !!!!!


Y'a pas à dire, il vit sa vie d'hyper actif voyageur à fond !!
Hyper actif et voyageurs, ça va finalement si bien ensemble, ça fait rire tout le monde (imaginez la tête de la cuisinière quand elle a vu débarquer un p'tit roux voulant faire la vaisselle !!), ça épuise ses parents, mais lui vit le voyage à 200 % !!


A mesure que nous penons de l'altitude, nous changeons de monde. Enfin, prendre de l'altitude est ici tout à fait relatif. Nous passerons par 2 fois ce qui sera sans doute le plus haut sommet de notre parcours asiatique …. 1400 m !!
Quand j'ai dit ça au cc, il en a toussé de rire, lui qui a connu les 5000 m en Bolivie !!!
Néanmoins, quelle bonheur de se retrouver un peu en altitude, et de respirer un air frais ….. hummmmm, ça fait du bien !!!

Tout cela nous amène aux environ de Mae Hong Son, dans l'extrême nord-ouest du pays, nous sommes à plus de 1000 m d'altitude, le fond de l'air est même un peu frais …….. et …. oui oui, vous ne rêvez pas, nous avons ressorti les pulls !!

C'est un jour parfait pour sortir un de nos trésor caché ……. un confit de canard bien de chez nous !!!
Accompagné de quelques patates sautées, et d'un rouge Argentin ….. Ahhhhh que ça fait du bien !!!!
Vive la montagne !!!

Nous sommes à une poignée de kilomètres de la frontière Birmane, les chinois ont remplacé les Thaïs, et les (modestes) plantations de thé les rizières.


Le temps, toujours aussi nuageux ne nous empêchera pas de profiter des superbes paysages de montagne. Cette partie du pays est principalement habitée par ceux que l'on qualifie "d'ethnies minoritaires", venues du Tibet, de Chine ou de plus loin. Elles se sont installées sur ces terres dont personne ne voulait, difficiles à cultiver.
 

Le marché hebdomadaire de  Soppong nous permettra d'en rencontrer certaines.


Mais pour vraiment aller à la rencontre ces peuples montagnards, il faut souvent partir avec un guide, sauf que ce n'est pas vraiment notre truc, tourisme ethnique ou voyeurisme ? Cirque ou "zoo" humain ??
Si les villageois enfilent leur tenue traditionnelle 5 mn avant notre arrivée pour renfiler jeans et baskets à peine partis, à quoi bon?

Nous irons donc par nous-même, au petit bonheur la chance dans certains villages voir ce qui s'y passe !

Puis nous arrivons enfin à Chang Mai. A peine arrivés, nous nous précipitons dans un garage, il est plus que temps de changer les pneus avant ne tournant plus vraiment rond !!! mais qui auront parcouru 30 000 km d'Amérique du sud et 6 000 km d'Asie sans la moindre crevaison !! pas mal non ?

Accompagnés de nouvelles plaquettes de freins et d'un bon parallélisme, voici le CC prêt à affronter le Laos dans quelques jours.

Mais avant cela, partons donc visiter la ville aux 350 temples. Fidèles à nos habitudes, nous prenons possession de l'un d'entre eux pour quelques jours.

 
Nous sommes en plein centre, c'est idéal pour les visites, et les quelques bricolages que j'ai à faire. Et l'avantage de bricoler dans un temple, c'est que l'on peut toujours compter sur nos bonzes amis lorsque l'on a besoin d'aide !!!! (Olivier, elle est pour toi celle-là !!)

Lors de notre visite de quelques temples (rassurez-vous, on les aime, mais on ne les fera pas tous !!), un habitant nous parlera de 2 curiosités, un temple tout en Argent, unique en son genre en Thaïlande et un ensemble d'ateliers de confection.


Si effectivement le temple nous surprendra, mise à part l'atelier de tissage, les ateliers nous décevront quelque peu ….. pas assez authentiques à notre goût !!


Mais comme souvent c'est la visite des marchés qui nous plaira le plus, à chaque fois couleurs et odeurs sont au rendez-vous. On y découvre les spécialités et curiosités culinaires. Poissons séchés, insectes grillés, vers blancs, crapauds morts, ou crapauds vivants …. Il y en a pour tous les goûts !

La ville nous permettra aussi de réaliser d'un coup d'un seul 2 des rêves des enfants. Armand voulait aller en Chine pour voir des Pandas, et Léa en Australie pour les Koalas. Pour le prix d'un billet au zoo, les voilà comblés !!!!!

Cette visite sera proclamée par Armand comme étant le plus beau souvenir de son voyage, quant à Léa, elle restera plutôt perplexe en voyant la paresse ambiante de ses petits préférés.


Notre visa arrivant à expiration, et oui, déjà 2 mois de passés, il nous faut maintenant nous diriger sans trop traîner vers le Laos, en passant par le célèbre "triangle d'or". Triangle que forme Thaïlande Birmanie et Laos, et or pour ………. l'opium, qui était vendu à prix d'or, et permit à bien des trafiquants de s'enrichir. Mais ce temps est révolu, ne passe plus que des touristes dans le coin.

Arrivant à Chiang Saen, nous irons jeter un coup d'œil sur le Phra That Pha Ngao, dernier temple Thaïlandais d'une longue série commencée 2 mois auparavant. Celui-là est probablement le plus beau de cette partie du pays.


Nous sommes maintenant à Chiang Khong, face au Mékong, sur l'autre rive le Laos nous attend, mais ici point de pont, enfin si …. en construction depuis des années, il est enfin fini et doit ouvrir dans …. 2 mois !
Pas de bol, il nous faudra donc traverser à l'ancienne en utilisant le bac. Jusque-là pas de problème, sauf que l'accès est complètement défoncé par la pluie et les camions !!!
















Grosse angoisse, impossible de passer par là sans casser quelque chose. Et notre visa prend fin demain, il faut donc y aller absolument !
On est mal ……

Heureusement avec les Thaï, tout fini par s'arranger, et grâce à l'aide d'un sympathique douanier parlant anglais, nous pourrons profiter d'une traversée VIP contre une poignée de bath supplémentaires. En fait, un autre embarcadère existe 100 m en aval, c'est celui réservé au débarquement des véhicules en provenance du Laos. Sa sublime rampe d'accès va nous propulser directement ……… au Laos !

 
Nous voilà en plein milieu du Mékong, rassuré d'y être sans casse, mais plutôt inquiet de ce qui nous attend de l'autre côté ….. allons-nous pouvoir débarquer sans problème ???? Nos amis Nath et Jean y ont laissé un pare-chocs …. on redoute le pire …. et bien ……………. hé hé hé …………... mais ça bien sûr, c'est une autre histoire !

 

Commentaires   

 
0 # Nanou 23-10-2013 18:41
Très très beau reportage
Et bravo à Armand
Bisous
Répondre
 
 
0 # Marion 23-10-2013 19:31
Mais quel suspens !! c'est génial ! même l'humour voyage bien (enfin presque ;-) )
On vous embrasse bien fort ! les vidéos sont trés plébiscité es ici ! encore, encore !
Répondre
 
 
0 # fanjoandco 26-10-2013 05:56
Superbe récits agrémenté de très belles photos...i l me tarde de voir la suite au Laos avec notamment la distributi on dans les écoles pour CLaos...a laquelle j'avais participé il y a 2 ans avec Philippe.. .vous allez vivre de bons moments ! Par avance un grand merci pour ce que vous allez faire. A ce sujet, si vous pouviez m'envoyer quelques photos pour alimenter la page Facebook et notre site, ce serait top !
Bonne continuati on et merci encore pour ces beaux partages.
Alain
Répondre
 
 
0 # Marraine Olive. 26-10-2013 13:21
Toujours aussi magnifique et notre petit Armand est à fond, excellent de voir le mélange des 2 Cultures. Des bisous à tous les 4.
Répondre
 
 
0 # FRANCK 22-11-2013 14:44
Coucou les voisins,
Merci pour ces reportages qui nous transporte nt auprès de vous! Nous suivons de près vos aventures et ça nous fait bien plaisir de vous voir si épanouis!
Bises à tous!
Répondre
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir