Au fil du Mekong

Du 25 octobre au 22 Novembre 2013

Afficher 41_fil du Mékong sur une carte plus grande
 
Un coup à droite, un coup à gauche puis ….. retour à droite!!!
Non, je ne parle pas d’alternance politique, nous sommes loin, très loin de ce genre de considération. Il s’agit plus simplement du côté de la route où je dois poser mes roues !!!!
En effet, le retour en Thaïlande s’accompagne d’un retour à gauche. Retour de bien courte durée, puisque 3 jours après nous sommes à nouveau au Laos, où l’on roule …… à droite …..…. vous suivez !!
Y’a de quoi s’emmêler les pneus non !!

C’est donc par la Thaïlande que nous rejoignons le sud du Laos. Route en meilleur état, renouvellement de visa mais surtout ravitaillement en tout genre en sont les raisons principales.

Tout ceci nous amène à Paksé, juste à temps pour la mission que nous a confié CLAOS.
Nous y resterons finalement 12 jours, notre plus long arrêt depuis le début du voyage.
Alors certes, il y eu la mission, mais aussi quelques mémorables apéro entre voyageurs et expats !!
Tiens les perruques sont de sortie ….. c’est bon signe ça !!!!


Ce we le Mékong sera à l'honneur, c’est la fête des eaux et courses de bateaux, celle -là même que nous avons lamentablement loupé à Vientiane. Cette fête, correspondant à la fin du carême bouddhiste a lieu normalement une fois par an lors de la pleine lune d’octobre, mais le dramatique accident d’avion à Paksé du mois dernier a fait annuler les festivités, et elles ont été repoussées à ce we. Nous avons donc droit à une séance de rattrapage, tachons de ne pas se louper cette fois ci !
Direction le fleuve pour y lancer notre lampion, et faire nos offrandes !

Le lendemain, place au sport, d'incroyables courses de bateaux sont organisées. Chaque village y joue sont honneur, alors inutile de dire qu'ils ne font pas semblant !!



Nous en profitons également pour faire la visite du Wat Phu, ce temple de l’époque Khmère préfigure sûrement ce que nous verrons au Cambodge. Sans être particulièrement impressionnant, sa position en fait un site de toute beauté, un endroit vraiment émouvant !



On n’a pas vraiment eu le temps de s’ennuyer, mais forcément au bout d’un moment on commence à avoir des fournies dans les pneus, on reprend donc la route pour un petit tour du sud Laos.
Première étape, le plateau des Boloven, quel bonheur d’y trouver un peu de fraîcheur après la chaleur de la ville. Nous sommes au-dessus de 1000 m d’altitude, le climat y est idéal pour toute sorte de plantation, dont le café, le thé et le coton.

Malheureusement le temps ne sera pas trop avec nous, nous pourrons malgré tout faire une très belle ballade, à la découverte des cascades, la spécialité du plateau.


Beaucoup nous en ont parlé comme d'un petit coin de paradis, beaucoup également y ont passé plus de temps que prévu, direction les « 4000 îles ».
Ces îles se trouvent sur le Mékong, il y en a plus ou moins en fonction de la saison, et certaines sont habitées. Nous faisons le choix de Don Kone, la plus au sud « celle des vieux » nous prévient-on dans le bateau !!!! Nous voilà prévenus.
Cela dit, sommes-nous encore dans la catégorie des d’jeunes ????!
Peu importe finalement puisque notre choix fut probablement le meilleur !!
Nous troquons donc notre maison roulante contre un bungalow "vue sur fleuve" pour une petite semaine.



Nous découvrons une île paisible où la vie nonchalante de ses habitants est rythmée par le fleuve mythique.

Le tour de l’île à vélo occupera déjà une belle journée de découverte.


Notre île a une particularité plutôt incongrue ! Elle possède, l’unique voie ferrée du pays, surprenant non pour une île de 3 km de long !!!!!
Enfin, elle possédait, puisque aucun train n’a roulé ici ou ailleurs au Laos depuis l’après-guerre !
Alors pourquoi un train ici ? Et qui a bien pu faire une chose pareille ??
Et bien c’est nous, les Français !! Enfin, ceux de l’époque coloniale bien sûr, lorsque ce coin d’Asie s’appelait encore l’Indochine.

Et à cette époque, le Mékong était une voie de communication très importante entre nord et sud, or, sur cette portion de fleuve de violents rapides (on le verra plus tard) perturbent la navigation.
Les Français ont donc construit cette voie d’aval vers amont, ce qui permettait de franchir l’obstacle en transportant par voie ferrée marchandise, passagers, et même … bateaux complets qui étaient partiellement démontés s’il le fallait !!!!

Ne reste aujourd’hui que 2 antiques loco en guise de souvenir.

Après une journée maussade à ne pas faire grand-chose, nous relouerons des vélos pour un programme chargé : découverte de la cascade de Li Phi, baignade dans le Mékong et rencontre avec les ….. dauphins !


En effet, l’autre particularité de cette portion de Mékong, c’est que l’on peut y apercevoir l’animal !!
Et oui, des dauphins d’eau douce, je ne savais même pas que ça pouvait exister !!!
Le dauphin d'Irrawaddy (c’est son petit nom) est extrêmement menacé, il en resterait une cinquantaine ici,  à peine plus quelques km plus au sud du Cambodge, et au moins autant dans l'Irrawaddy, grand fleuve du Myanmar. C’est dire s’il y a un problème !


Nous partons donc en fin d’aprem pour essayer de les voir. Bon, ce n’est pas Flipper à Marinland !!!
Ces dauphins sont hypers craintifs, mais on en apercevra 3 ou 4 relativement proche lorsqu’ils remonteront à la surface pour respirer. Le tout sur fond de coucher du soleil, un instant magique !




Encore une journée bien chargée, à tel point qu’Armand arrivera à s’endormir sur mon porte bagage sur le chemin du retour !! On se demande encore comment il a fait pour ne pas tomber !

Mais il est temps de quitter ce paradis perdu, notre visa touchant à sa fin. Ça tombe bien, nous sommes à 2 pas de la frontière du Cambodge, …….. mais nous ne la franchirons pas cette fois ci !!

En fait, nous retournons à Paksé où l'on nous y a promis l'inauguration d'un restaurant, mais il semblerait que l'excès de "Beer Lao" ait quelque peu retardé les travaux, n'est-ce pas JC et Corentin Complice ???
Ah oui, les proprios de ce fameux resto ce sont eux avec les perruques ……. ceci explique peut-être cela !!!

Avant cela, nous passons par l'impressionnante chute de Pha Peng, l'une de celles empêchant la navigation sur le Mékong, ce sont les plus grosses d'Asie du sud-est. Ok, ce n'est pas Iguaçu, mais c'est pas mal quand même !!


Pour rejoindre le Cambodge, nous passerons donc par la Thaïlande où nous remonterons le temps de quelques milliers d'année, mais ça …… c'est une autre histoire !

 

Commentaires   

 
0 # VIDON 08-12-2013 17:03
Merci de la balade , vous croiserez peut être Guillaume et Xiaoling qui se baladent en ce moment par là bas Enjoy your self bises
Répondre
 
 
0 # marie.li 09-12-2013 17:45
:lol: Je suis abonnée j'adore ce blog continuez je vous suis tout le temps gros bisous bonne aventure ;)
Répondre
 
 
0 # FRANCK 03-01-2014 17:36
Hello les voisins!
avant toutes choses, nous vous souhaitons une très très bonne année!!!!! !!!!!!! J'ai enfin un peu de temps pour vous lire, ça me manquait tiens! Bravo pour les reportages tjs aussi dépaysant. On vous embrasse,
la 11 !
Répondre
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir