Entre histoire et traditions

Du 25 juin au 1er juillet 2012

Afficher 11_Entre histoire et traditions sur une carte plus grande 

Nous voilà maintenant à Cochabamba, 3ème ville du pays, nous prévoyons de n’y faire qu’une halte technique. Outre les divers remplissages du CC (gasoil, eau et bouffe), il nous faut prolonger nos autorisations de circuler dans le pays. Pour nous, mais aussi pour le CC. En effet à la douane ils nous ont donné 30 jours ….. bien insuffisants pour visiter la Bolivie !!
 
Si pour nous la « Migration » nous prolongera bien volontiers pour 90 jours supplémentaires, pour notre brave monture, c’est à la « Douana » qu’il faut se rendre, à l’autre bout de la ville ….. pratique !!
Et là bas, la brave douanière mettra 2 jours (là où son collègue de la frontière a mis 10 mn !!) pour nous délivrer le fameux sésame ….. 90 jours également.

Qu’à cela ne tienne, de toute façon nous devons trouver un garage pour la 1ère révision du CC. On en trouvera un presque comme chez nous, bien propre (et c’est rare ici !!), rempli de garagistes qui ont l’air de savoir ce qu’ils font ….. exactement ce qu’il me faut ! 
Ils se mettent au travail sous nos yeux peu confiants, leur manière de travailler nous laisse quelques doutes sur leurs connaissances en la matière. Et tout cela sans oublier la petite pause feuille de coca entre deux coups de clef à molette !!
Cela dit, quelques filtres et plusieurs litres d’huile plus tard nous pouvons retraverser la ville pour récupérer l’autorisation de circuler du CC. Nous sommes fins prêts pour une rapide visite de la ville. 

Visite qui s’avère être assez décevante, on ne s’y attardera donc pas !


Nous visiterons quand même le très intéressant musée archéologique. Les nombreux outils, vases et objets utilisés par les Incas passionneront les enfants.







Pour ma part je resterais impressionné par les momies et surtout par les crânes déformés (signe de distinction sociale chez les Incas) et trépanés ….. ça fait froid dans le dos !!!!









Le lendemain, après une rapide visite du marché, nous décidons de reprendre la route dans l’espoir d’arriver à Tarabuco, célèbre pour son marché haut en couleurs. Nous sommes jeudi soir et le marché se tient le dimanche, nous avons donc 350 kms à parcourir, soit 10 à 12 heures de route …… un challenge pour nous et notre rythme de tortue !

Pour aggraver un peu plus la situation, le lendemain sur la route je lance dans le CC :
- « apparemment y’a un site Inca pas mal dans le coin, mais il faut faire un petit détour d’environ 2h00 …. ça vous dit ??? »
A ces mots les loulous sont comme des fous.
- « Le site Inca …… le site Inca ….. le site Inca »
- Bon ben allons voir … le site Inca !!!
Nous prenons donc la direction d’Incallajta par une jolie route empierrée ….. Grrrrrr je déteste l’empierré !!
 
Nous sommes ici sur les plus importantes ruines Inca de Bolivie. Fondé aux alentour de 1460 il servait de poste de protection du territoire Inca (plus au Nord, l’actuel Pérou), mais fut relativement rapidement abandonné (en 1525 lors du règne de Huayna Capac) probablement a cause des pressions espagnoles sur l’empire Inca qui s’effondra peu de temps après.


Le site est superbe, perché au milieu des montagnes, très peu visité il est du coup peu entretenu et donc passablement envahi par la végétation. Moi, je trouve que cela ajoute un peu de magie au site …. évidement nous sommes les seuls à en profiter !


En quittant le site, nous croiserons la route de Beatrix et Christophe un couple de sympathiques voyageurs suisses également en Camping Car. Nous passerons ensemble une bonne soirée à échanger trucs et astuces pour la suite du voyage.
Il nous reste donc une journée pour arriver à Tarabuco, et très vite l’asphalte disparaît pour faire place à …… de l’empierré …….. Grrrrrr on déteste vraiment l’empierré !!!!!


Après 2 bonnes heures de bruits et tremblements, suivi d’une heure de piste nous retrouvons enfin l’asphalte aux portes de Sucre.

 

Mais encore une fois, les paysages sont superbes et variés, tour à tour pelés ou peuplés de cactus.


On s’arrêtera là pour aujourd’hui.

Une bonne matinée de route supplémentaire, et nous arrivons à Tarabuco en début d’aprèm juste à temps pour la fin du marché !
Et bien on ne regrettera pas d’avoir fait toute cette route !!!!
Tous les paysans et artisans des villages alentours sont ici pour vendre leurs marchandises, mais le plus intéressant reste les paysans et artisans eux-mêmes !!


C’est un festival de couleurs, chapeaux et costumes traditionnels. Nous sommes bien désormais au cœur de la Bolivie, telle qu’on pouvait l’imaginer. A cet instant précis, on vit la carte postale !!!

Du coup, on s’attardera ici un petit moment, et sitôt le marché terminé on s’installera comme à notre habitude sur la place principale qui rend hommage aux courageux guerriers ayant mis en déroute les espagnols en 1816.



Et les loulous dans tout ça ??? …… ben ils ont l’air d’apprécier non !


Après toutes ces montagnes, pistes …. et autres empierrés, un peu de Sucre nous attend …… c’est en ville que nous allons nous poser un peu, mais ça ….. c’est une autre histoire !


 

Commentaires   

 
0 # Marion 03-08-2012 08:52
ha... c'est calme... mais ça va pas durer mon Loulou... oui, je sais... de l'asphalte , de l'asphalte !! le dialogue est surréalist e ! mais on se marre !
ça fait du bien de vous voir, de vous lire! c'est beau, c'est coloré !
de grosses bises de nous 4
Répondre
 
 
0 # Marraine olivia 03-08-2012 12:39
Superbes photos, très beaux décors, belles couleurs.. ..toujours un bonheur de vous voir et de lire les commentair es. Génial les routes, en effet j'ai peut etre oublié les boules quies dans la pharmacie!!!!
Des bisous à tous les 4.
Répondre
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir