Si on allait voir les baleines ?

Du 10 octobre au 03 novembre 2012

Afficher 20-Et si on allait voir les baleines ? sur une carte plus grande

Voilà, nous avons mis les parents dans l'avion, il va falloir reprendre notre rythme et ça commence par … le supermarché !
Le frigo étant désespérément vide et le moral désespérément bas, pendant qu'Isa remplie le caddie, je ferais une montagne de crêpes que nous engloutirons sans même quitter le parking du supermarché. Fourrées de Nutella et de Duce de leche …. le moral remonte !!!

Nous retournons au camping de Salta pour y passer une dernière nuit, puis le lendemain nous prenons la route vers le sud, direction …. les baleines !

Et pour voir les cétacés, c'est près de 3000 km que nous allons parcourir.

Mais pas question d'y aller au plus court, c'est donc par un détour de 200 km de piste et de poussière que nous commençons. Nous parcourrons la jolie vallée de l'Escoipe.


Celle-ci nous menant à la charmante ville de Cachi toute de blanc vêtue. Il parait qu'ici on y meurt que de  …. vieillesse. En tout cas il semble bon y vivre !!


La piste nous emmène ensuite vers la Quebrada de las flechas où nous passons la nuit.



La soirée est superbe et propice à l'asado, mais la nuit bien mouvementée quand le vent se lèvera faisant tanguer le CC dans tous les sens.

Et pour finir en beauté, dans ce lieu qui l'est tout autant, rien ne vaut un bon "tanquage" au moment de quitter les lieux !! et ce n'est que ¾ h plus tard, après plusieurs pelletés de sable, les plaques de désensablement, et l'aide providentiel de Juan mais surtout de son pick-up que nous pourrons reprendre la piste et retrouver l'asphalte providence quelques km avant Cafayate. Mais ceci n'était qu'un échauffement, le pire reste à venir …. dans quelques jours à peine !


La petite ville de Cafayate n'a rien d'extraordinaire, mais nous y passerons tout de même 3 nuits. Tout d'abord pour profiter de la piscine d'un hôtel histoire de nous faire oublier les 200 km de piste que l'on vient de parcourir. On fera également la tournée des caves, et oui, nous sommes ici en terre viticole et la spécialité du coin est le blanc "Torontes", un cépage typiquement argentin. On trouvera d'ailleurs notre bonheur par 2 fois. A la bodega "Nanni" pour commencer où leurs vendanges tardives nous rappelleront avec bonheur le "Tariquet" de chez nous ! puis à la bodega "Etchart" racheté par le groupe "Pernod-Ricard" il y a quelques années, où l'on trouvera du ….. devinez quoi ?? !!

Revigoré par cette heureuse découverte nous reprenons la route vers le nord.
- Le nord ? Elles ne sont pas au sud les baleines ???
- Si si, mais d'abord on va voir un truc ou deux ….. au nord !

Un petit détour de plus pour aller voir la superbe Quebrada de Cafayate, ses fenêtres, son amphithéâtre et sa gorge du diable.

L'amphithéâtre à l'acoustique parfaite !!

 



Ce matin là, vers 6h00, une heure tout à fait inhabituelle pour nous, un bruit énorme nous réveille, genre soufflerie, coup d'œil rapide par la fenêtre, et là oh surprise ….. une montgolfière, juste la devant notre porte !!
Nous sommes bon pour un lever matinal, notre premier lever de soleil en fait, et d'observer ce géant des airs s'élever sans bruit …. un moment magique !!


Papa, c'est encore loin les baleines ??

Nous reprenons ensuite la route 40 bien décidés à accélérer le rythme afin d'arriver à Valdés avant noël …. parce qu'à noël ….. y'a plus de baleines à Valdés !!!

Une petite visite des ruines de Quilmes, qui avant d'être une marque de bière, très appréciée de vos voyageurs préférés, était un site pré colombien d'assez grande importance.


Antérieur aux Inca, la cité fut construite vers 1000 ap JC ou prés de 5000 indiens Quilmes y vécurent.
Ce n'est qu'en 1666 que la cité fut désertée lorsque qu'ils furent vaincus par les Espagnol et déportés 1000 km plus à l'est où ils bâtirent la ville de …. Buenos Aires !


Nous retrouvons la mythique 'cuarenta", l'aventure vers le grand sud commence ici !
Et l'aventure commencera par une tonne (Au sens propre !) de sable à déplacer !!
Au moment de partir nous aurons droit à un "tanquage" de toute beauté, l'arrière du CC littéralement posé sur le sable, l'axe de propulsion à demi enseveli !!
Et vu qu'on a pris un petit chemin de traverse pour bivouaquer au calme, nous sommes seuls …. désespérément seuls. Il nous faudra plus de 2h00 pour sortir de ce piége.


Des parcs de Talampaya et Ischigualasto, tous deux inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, nous ne verrons que le parking. Le coût trop élevé, mais surtout le mode de visite (En bus pour le premier et en convoi avec arrêts imposés par un guide pour le second) ne nous emballe guère …. allons donc voir ailleurs !
Et ce ailleurs, c'est un autre parc, moins connu, moins fréquenté, qui nous correspond plus !

Mais avant, en route nous faisons halte au monument dédié à la "Difunta Correa", Mecque de la croyance populaire argentine. Ce sanctuaire est une véritable caverne d'alibaba, amas d'objets en tout genre de la maquette de maison, à la photo de son bolide, d'un bout de pare choc, à la photo de famille. La "difunta" porte chance à tout et à tous, à condition d'en laisser un morceau ici !!


Mais qui est elle cette malheureuse défunte ?
En voici l'histoire: "Pendant la guerre de 1840, Correa partit à la recherche de son amoureux, emportant son enfant dans sa quête. Bientôt, les vivres manquèrent, et Correa mourut de soif, de faim et d'épuisement. Quelques jours plus tard, quand on découvrit son corps, l'enfant tétait toujours sa défunte maman et, miracle ! Vivait encore"
Début de la légende


Une ferveur incroyable règne là, l'émotion est palpable, on y verra même un homme monter à genoux …. pénitence !!!!
Une visite vraiment hors du commun !!!

Papa, c'est encore loin les baleines ??

Le parc Sierra de las Quijadas sera une belle découverte, du rouge, du vert, du bleu, on se croirait dans les grands parcs Américains.


Nous y ferons une belle balade en compagnie de Mickael et Virginie un couple bien sympathique que nous retrouverons un peu plus tard.


La pampa c'est tout droit


Papa, c'est quand la pampa ??

Cette phrase, ça fait déjà plusieurs jours qu'on l'entend dans le CC. A cette question on y répondait souvent par "dans la pampa il n'y a rien, quand on y sera tu le sauras !" bon ok, dit comme ça, ça ne parait pas très sympa ! …. mais vous savez vous à quoi ça ressemble la pampa ??????

Et bien nous on s'attendait à un paysage plat et sec …. pas du tout !
Des arbres, de l'herbe bien grasse … quel plaisir après ces derniers mois d'altiplano. Et oui, ça fait longtemps que nous n'avions pas vu un vrai arbre avec des feuilles.
Puis les couleurs et la taille évolueront en se dirigeant vers le sud, de plus en plus sec et gris, rabougri pour finir franchement monotone.

Dit papa, c'est encore loin les baleines ??

Et au milieu de cette pampa, comme une apparition, le parc du Luro où sangliers, cerfs et autres animaux bien de chez nous gambadent en liberté. C'était le repaire d'un riche industriel passionné de chasse qui a "peuplé" le parc pour son plaisir personnel !











On y croisera une sympathique famille belge avec 3 enfants, eux aussi, nous les retrouverons un peu plus tard.




800 km plus loin et pas moins de  …. 10 virages, tout au plus, nous voilà en Patagonie. Nous retrouvons par la même occasion l'océan atlantique, ah qu'il est bon de s'endormir au son des vagues !!
Et qui dit océan dit ….. baleines !!!

Nous venons de parcourir 3000 km pour les voir, l'impatience grandie, l'excitation monte, est ce que le spectacle annoncé sera à la hauteur ???

Et bien oui !!!! Nous ne sommes pas prêt d'oublier ce que nous allons y voir. Et cerise sur le gâteau, nous assisterons à une scène incroyable, probablement la plus forte émotion de ce début de voyage, l'impitoyable réalité de la vie animale, mais ça ….. c'est une autre histoire !



 

Commentaires   

 
0 # Marion 24-11-2012 06:36
Quel suspens ! Ça monte... Hâte de lire la suite, c est bon d avoir de vos nouvelles ! Ça pétille dans les yeux des enfants et les paysages sont toujours autant à couper le souffle. Et ça ce n est pas une légende ;-)))) d énormes bises à tous les 4.
Répondre
 
 
0 # reulet 24-11-2012 08:21
c'est quand les baleines ???? :lol:
Magnifique s photos, "balade" par écran interposé toujours aussi passionnan te, et toujours pleine d'humour
Les trotteurs de "dans 10 mois"
Anne Marie Gabriel
Répondre
 
 
0 # anne.vidon@sfr.fr 24-11-2012 08:43
les parents avaient vidé le frigo !! ça ne m'étonne pas !!Merci de nous emmener avec vous , il ne manque que les odeurs ...affectu eusement , portez vous bien et ouvrez bien les yeux pour nous raconter
Répondre
 
 
0 # Lionel 24-11-2012 10:43
Waouuu ! c'est palpitant, j'ai l'impressi on de regarder "24 H" en plus sympa, pittoresqu e et familial.. .vite la suite !!!
Grosses bises à vous 4 !
Portez vous bien et bon vent
Répondre
 
 
0 # Marie, Gaëlle et Fra 24-11-2012 15:41
Vivement les baleines !!!
En attendant, Gros bisous !
Répondre
 
 
0 # Marraine Olivia 24-11-2012 17:28
Toujours aussi superbe, quels magnifique s paysages, et vous toujours en pleine forme. Un vrai régal.
Des bisous.
Répondre
 
 
+1 # espacla 24-11-2012 22:33
J'adore les tanquages !!! :D :D
Excès d'optimism e?Faut pas non plus croire que la propulsion règle tout, attention au sable! Bon allez envoyer vite les photos de baleine et de l'orque qui se jette sur la plage pour son repas ;-)
Répondre
 
 
0 # Marie, Gaëlle et Fra 25-11-2012 17:13
Grrrrrrrrr r !!!
On veut connaître la suite au plus vite !!!
vite les mourichons , vite ! :lol: :lol:
on vous embrasse bien fort !
la 11 :P
Répondre
 
 
0 # Nicolas 25-11-2012 19:28
Mais c'est que vous y prendriez goût au sable??? Marrant, mais je pense qu'on s'était tanqué dans le même coin dans la quebrada de las Flechas, juste avant de ressortir du lit de la rivière et de rejoindre la route... Ca fait de bonnes histoires à racconter ... après :-)
Suerte!
Répondre
 
 
0 # Regis de Taupe 02-12-2012 18:25
Trop beau chez vous, comme toujours ! Ici, pluie et grisaille, machine à café EKIS de pire en pire, mais on survit (ou sousvit !)
Biz à la mobile tribu
Répondre
 
 
0 # BRUNO LE VOISIN 01-02-2013 22:59
salut les voisins j espere que vous allez bien j ai vu vos photos c est vraiment tres beau ça donne envie de voyage bises a vous
Répondre
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir