L’Argentine andine ... en famille

Du 25 septembre au 09 octobre 2012

Afficher 19_NOA sur une carte plus grande

5 mois après nos premiers tours de roues sur le continent sud américain, nous sommes de retour en Argentine, le compteur quant à lui affiche déjà 15 000 km supplémentaires.
Mais pour le moment, ce qui nous importe, c'est de rejoindre Salta au plus vite afin d'être à l'aéroport le 28 septembre à 15h00 !

Sur la route, encore de belles surprises, le paso de Jama s'avère être aussi envoûtant de part et d'autre de la frontière.


Ensuite ce sera la "ruta 40" route mythique, qui peut vous mener de la frontière bolivienne à la terre de feu 5000 km plus au sud !!

Nous n'en parcourrons qu'un tout petit bout pour le moment, mais pour sûr …. on y usera de la gomme un peu plus tard !

La route longe ensuite la voie ferrée du "train des nuages", parsemée de quelques ouvrages ferroviaires intéressants, dont le fameux viaduc de Polvorilla, cette ligne inutile ou presque qui permet aujourd'hui aux touristes de s'offrir à prix d'or, un voyage pour les nuages.


Quelques encablures plus loin, nous voilà enfin à Salta. On s'installe au camping municipal repère des voyageurs où l'on croisera la famille Schoon. Une petite soirée ensemble à papoter jusqu'à 2h00 du mat et nous serons tout de même frais et dispo le lendemain pour accueillir "Paty" et "Manou" à l'aéroport.

Pour les 15 prochains jours je laisse le clavier aux grands parents et moi je me mets un peu …… en vacance !!


Après de longs mois d’attente et 30 heures de voyage ....  nous y voilà !  Le comité d’accueil à Salta déploie ses banderoles – les retrouvailles sont particulièrement chaleureuses – les enfants laissent éclater leur joie.

Après l’installation à l’hôtel, c’est Noël avant l’heure, les valises se vident des nombreux kilos de livres, Haribos, Nutella, saucisson , fromage , T.shirts logotés et autres , qui font le bonheur des petits comme des grands.


Dès le lendemain nous attaquons la visite de Salta, donnée pour être une des plus belles villes d’Argentine, mais celle-ci finalement se révèle côté architecture quelque peu décevante. L’ambiance et le soleil sont toutefois au rendez-vous. Nous parcourons la Plaza 9 de Julio, visitons la cathédrale et l’église San Francisco (difficile de faire mieux côté fioritures et style rococo...)

Nous bouclons notre circuit au MAAM (Museo de Arqueologia de Alta Montana), passage absolument incontournable pour Léa, Armand et Seb qui nous confirment leur fascination pour les momies – ici de jeunes enfants incas congelés et exhumés lors d’une expédition sur le volcan Llullaillaco, à 6800m 










On se restaure avec les traditionnels « empanadas », petits chaussons fourrés à la viande ou aux légumes, mais point trop n’en faut ! -   comprenant « dos » au lieu de « doce »... nous voilà donc avec le dîner également assuré !!






Petite virée proche de Salta, au cours de laquelle nous rencontrons nos premiers « gauchos » et pique nique au bord du lac de Cabra Corral où les tartines de « Kiri » tant attendues sont rapidement englouties ...
Après Salta, direction le Nord vers la Bolivie, au travers de la Quebrada d’Humahuaca. Mais avant cela, la quête du gaz reste toujours d’actualité.. Ah, ce gaz ! Nous n’avons pas tout compris, mais ça ressemble vraiment à une histoire de fous ... puisqu’au grand désespoir de Seb et d’Isa cette chasse au trésor va de nouveau faire chou blanc.

Pour atteindre notre première étape Purmamarca, nous longeons le Rio Grande et passons d’une végétation luxuriante à un décor plus rude, montagneux, où apparaissent les premiers cactus candélabres s’élevant dans un cadre magnifique aux multiples couleurs.

  
Purmamarca est situé au pied de la « montagne aux 7 couleurs » site inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Une courte mais superbe rando serpente au milieu de ces montagnes qui offrent de magnifiques couleurs, du rose au vert en passant par le rouge et le blanc.


Ambiance typique pour ce village - sa petite place et son marché artisanal où nous dépensons nos premiers pesos ...




Deux jolis lamas ayant leur domicile à coté de l’hôtel, Armand eut envie de faire plus ample connaissance !il a bien failli se faire brouter la tête et en fut quitte pour une belle frayeur ! 

Excursion aux Salinas Grandes, par une route sinueuse dans une nature oh ! combien magnifique où les vigognes sont les maîtresses de ces lieux tout à fait insolites.





Nous franchissons le col à 4170m pour atteindre sur un plateau une sorte de mirage, le plus vaste salar d’Argentine, une étendue blanche à perte de vue, un désert de sel spectaculaire pour nous mais qui, pour nos hédonistes, se révèlent finalement en deçà de celui d’Uyuni en Bolivie.




















Nous nous en mettons plein les Yeux, pique-nique et rencontre avec une famille de voyageurs que les hédonistes retrouveront très probablement sur leur route ultérieurement.
 




Après 3 jours passés à Purmamarca : direction Humahuaca au travers de paysages toujours aussi surprenants car toujours aussi colorés avec entre autres la «vallée des peintres ».


Et arrive enfin le moment tant attendu de « l’asado », qui illustre le savoir-faire argentin en matière de barbecue que l’on trouve un peu partout , (à cuisson lente - surtout ! rappelle Seb qui semble maîtriser parfaitement la chose). Un régal !, la réputation de la viande argentine n’est pas usurpée ... mais pour ce qui est du « maté » ... alors là c’est une autre affaire ! Une période d’accoutumance nous paraît indispensable !!!!!


Humahuaca (alt. 3000m) est une découverte inattendue, avec son caractère andin très marqué, ses rues pavées, sa petite église de la Candelaria, son originale mairie de style colonial, ses maisons en pisé, et offrant de superbes points de vue sur les montagnes  environnantes.


Le petit resto du soir nous permet de découvrir les recettes culinaires locales (locro, tamales, papas andinas
... et viande de lama !!!), en compagnie de la famille Schoon que nous avions déjà croisée à Salta.

Quelques emplettes le lendemain sur le marché artisanal, on traîne un peu dans cette bourgade bien agréable et animée. Nous visitons à Coctaca (piste qui nous rappelle quelques bons souvenirs d’Afrique !) des ruines pré incas dans un magnifique site parsemé d’immenses cactus.


Nous quittons Humahuaca, pour monter plus au Nord à proximité de la frontière Bolivienne.


Superbe route et paysages toujours aussi grandioses et colorés... et tout d’un coup la Quebrada laisse la place aux plateaux de la Puna (alt. 4000m), c’est l’Altiplano – plateau entouré de montagnes, couvert d’herbe jaune, et peuplé de nos habituels compagnons : lamas, alpagas et vigognes (peu farouches, très élégantes, se laissant même approcher avant ne nous tourner fièrement le dos).  Sébastien apprécie tout particulièrement ces dernières et nous avoue qu’il se verrait bien réincarné en vigogne de l’Altiplano ! 

Le but de cette journée était Yavi, petit village perdu aux quelques ruelles délabrées à la limite du praticable – mais avec en son centre une magnifique petite église très richement décorée d’un superbe retable tout d’or vêtu ...  vraiment surprenant ...

 
Ce soir là c’est CC pour tous. Eh oui ..  c’était bien au programme !.

Il a donc fallu installer le couchage d’appoint mais, comme c’était une première expérience pour nos Hédonistes d’accueillir 2 dormeurs de plus, l’installation s’est révélée quelque peu folklorique avec de nombreux fous rires à la clé !.


Nous goûtons à la fraîcheur nocturne (10° le matin dans le CC,  avec chauffage et 3° à l’extérieur), mais sommes vite réchauffés avec un soleil matinal toujours fidèle au rendez-vous. C’est fête au village le lendemain, les costumes traditionnels sont de sortie ...


Nous faisons la route dans le sens contraire, dans un cadre toujours aussi magique et accompagné de Charango, musique traditionnelle.


Nous posons nos valises à Tilcara (alt.2500). Visite du musée archéologique, et de l’église à double campanile et au superbe plafond en bois de cactus. Après quelques achats au marché artisanal, nous partons à l’assaut de la Pucara, forteresse restaurée en partie de l’époque précolombienne.


Labyrinthe de maisons en pierre, poutres en bois de cactus, toitures en torchis, le tout au sommet d’une colline offrant une superbe balade dans le temps et un magnifique panorama sur les environs. Les enfants adorent ce genre de visite et, avides d’explications et de précisons,  se prennent pour de véritables explorateurs.



Notre séjour argentin touchant à sa fin,  nous reprenons la route pour Salta.

Nous nous offrons une petite détente dans des « aguas calientes » dont on nous a tant parlé ! (ça ressemble à une piscine mais l’eau y est au moins à 35° !) et le soir on se régale avec un énorme « asado » accompagné d’un petit "rojo" argentin particulièrement apprécié (oui, ces petits vins  confirment ce que nous pensions déjà quant à la qualité de certains vins de cette partie du monde (chilien, argentin) ..
  







Le moment est venu de se quitter. Nous avons partagé le quotidien et mieux compris la vie que mènent nos enfants et petits enfants.  La séparation est quelque peu difficile,  beaucoup de tristesse et des émotions plus ou moins contenues, quelques larmes .... le plein de bisous et de câlins.

Nous avons vu un très très petit morceau de cet immense pays qu’est l’Argentine – et déjà nous espérons et attendons avec impatience de pouvoir se retrouver...  dans 6 mois ...  peut-être – mais où ?  « ... ça c’est une autre histoire ... » 



Bonus :
Quelques instantanés du quotidien de nos Hédonistes : le travail des enfants, Seb et son ordi, la quête du gaz, le vidage de la « boîte à cac… », les enfants como de veritable pequeños españoles....

"Get the Flash Player" "to see this gallery."


 

Commentaires   

 
0 # vidon 05-11-2012 08:18
On s'y croirait ! L'air sec , la fraicheur du matin, le bbq de grosse pièce de viande parfumée dont le fumet nous chatouille les narines (ou presque ) ...merci pour cette ballade matinale et bonne suite de vos aventures
Répondre
 
 
0 # Marraine Olivia 05-11-2012 08:24
Que d'émotions partagées à travers ce reportage. ... Bravo à Paty et Manou pour l'article si bien rédigé et illustré.
Quel bonheur de vous voir tous ensemble et quelle rigolade Seb avec le lit, meme Thibaud était mort de rire.
Quant à mes petits loulous, chapeau la langue, on marchande bien...hii ii. Bientot bilingues.
De gros bisous à tous en attendant la prochaine histoire.
Répondre
 
 
0 # Marie-Stéphane 05-11-2012 12:20
Un vrai bonheur de vous voir réunis !
Des photos de vous tous et un périple argentin magnifique!

En attendant la suite avec impatience ,

Gros bisous

Marie-Stéphane et India
Répondre
 
 
0 # Nanou 10-11-2012 20:26
Que du bonheur
Très beau reportage
L'histoire ne nous dit pas si la nuit dans le camping fut confortabl e !!!

Bisous
Répondre
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir