Un petit coin de paradis

Du 30 avril au 8 mai 2012


Afficher 2_Ibera sur une carte plus grande

Après ce bon moment passé avec les MaNoHé, il est temps de prendre la route pour de bon, direction Esteros del Ibera 800 Km plus au nord. Nous avons pas mal de route à faire alors ne traînons pas !

Nous filons vers Rosario, 3ème ville du pays, et pour notre 1er bivouac en solo nous choisissons une grande ville !!


Prévoyant nous passons au commissariat demander conseil pour stationner en toute sécurité, impossible de se garer devant, mais un gentil policier propose de nous emmener dans un lieu sûr ..... chouette, c'est notre chance alors !!
Il nous installe en plein centre, nous donne son numéro de portable au cas où, et nous prévient que la police va patrouiller ..... re chouette alors !!
Le coin est un peu bruyant mais sûr, donc on s'installe ....
Tout est calme en soirée, mais sur les coups de 1h du matin, un monde fou dans les rues .... Un vendeur de saucisses s'est installé juste sous nos fenêtres .... Il ne nous faut pas longtemps pour comprendre que notre ange gardien nous a garé devant ..... une boîte de nuit !!!!
Et ce que d'autres voyageurs mettent 6 mois à connaître ... c'est pour nous dès le premier soir .... on bouge !! dûr dûr à 2h00 du mat !
En tout cas on ne nous y reprendra plus, il faut éviter les grandes villes dès qu'on le peut !
Les jours suivants, c'est perdu, seuls au monde au milieu de nulle part que nous nous arrêterons, et puis ... ça nous ressemble déjà plus !


Nous reprenons la route toujours plus vers le nord, et c'est là que nous aurons à faire à la police locale. Il faut dire que nous sommes dans la province d'Entre Rios connue pour sa police peu sympathique et franchement corrompue. Le flic m'arrête, très vite je comprends que mes feux ne sont pas allumés (obligatoire, même de jour) et que je vais prendre une prune .... ou plus !
C'est alors que je prends mon air le plus niais possible (je sais, pas besoin de forcer le naturel !!)
- Quééééé ?
- Il m'explique la situation
Puis le flic m'emmène dans son bureau, et me joue sa tirade.
Moi je continue à faire celui qui ne comprend rien.
Au bout de 10 minutes, il est littéralement avachi sur son bureau, les yeux exorbités, il me lance des :
- Es una infraccion ...... una infraccion
- Es una IN .... FRAC .... CION !!!!!
- Ahhhhh ... si ..... una infraccion ! ..... euhhhh ... qué es ????
Il finit par me lâcher
- No entiendes nada ! (Tu comprends rien)
- Nada !!

Il appelle son collègue à l'aide, mais rien n'y fait .... Je ne comprends toujours rien !
Ce petit manège aura bien duré 15mn, mais lassés ils finissent par nous dire de mettre nos feux .... et de partir !!

Mais depuis, environ 10 ... ou 12 fois par jour, une petite voie à ma droite me dit ....
- T'as mis tes feux !!!!!
- Oui .... J'ai mis mes feux !

Au 4ème jour, nous traversons la petite ville de San Jaime de la Frontera, j'aperçois un CC dans un jardin, je me dis, « ben finalement y'a des CC en Argentine ! »

100 mètres plus loin, on s'arrête jeter nos poubelles .... pas très glamour je vous l'accorde, mais ce geste insignifiant changera totalement le cours de cette journée !


Une voiture s'arrête à coté, la fenêtre s'ouvre et j'entends « alors comment ça va ? », c'est Jacques un suisse qui voyage en famille, et c'est lui qui est garé dans le jardin d'un ami. Ni une ni deux, nous voilà conviés à déjeuner chez cet ami, et nous serons près de 15 à partager l'asado, la soupe ... et un peu plus tard le maté. Un très bon moment !








Mais il nous faut repartir, les « carpinchos » nous attendent !



Une halte à Mercedes, dernière ville avant la réserve d'Esteros del Ibera nous permettra de faire le plein d'eau, de gazole, de gaz et accessoirement du frigo. Nous sommes fin prêt pour affronter nos premiers kilomètres de pistes, une 100ène que nous ferons en 4h00. La piste n'est pas très bonne, nous roulons très doucement, tant mieux elle nous réserve (c'est le cas de le dire) de belles surprises. Biches, renard, tatou, très nombreux oiseaux .... et carpinchos !
Elle s'annonce plutôt bien cette réserve !!!


Le voilà ce fameux carpincho, c'est très officiellement le plus gros rongeur du monde, nous il nous a bien fait rire avec ses pieds palmés et sa drôle de frimousse !









Au bout de la piste un pont et de l’autre coté, le petit village de Carlos Pellegrini. Nous sommes arrivés au cœur de la réserve. Composée de marais et d’étangs, elle forme la réserve d’eau douce la plus importante d’Amérique du sud, ici une faune et une flore exceptionnelles s’y sont développées. La visite se fait à bord d'une Lancha, barque à moteur permettant d'approcher au plus près les animaux. Il est un peu tard, nous prenons rendez-vous pour le lendemain.





Il ne reste plus qu'à se trouver un petit coin pour la nuit, on trouve notre bonheur au bord de la lagune, tout près d'un poste d'observation, idéal pour les oiseaux et le couché de soleil !



Nous serons tellement bien qu'on y restera 3 nuits !!!


C'est par une matinée studieuse que nous commençons la journée, et oui, même au paradis l'école continue. La fin d'année et les évaluations approchent, il ne faut donc pas traîner !

Puis en fin d'après-midi nous partons pour notre promenade en Lancha. Cette balade sera de toute beauté, entre caïmans, cerf de Duvaucel, oiseaux et carpinchos .... Vous l'aurez compris !







Le lendemain nous partons à la découverte des sentiers de randonnée, encore de nombreux animaux, entre marais et forêts.
Les singes font leur apparition pour le plus grand bonheur des enfants !

 


Il est temps de quitter cette nature sublime, ce petit coin d'Argentine nous aura vraiment enchanté, la découverte de tous ces animaux dans leur milieu naturel a ravi enfants .... et parents !!
Vivement le Pantanal Brésilien, où l'on devrait également en prendre plein les yeux !

Mais avant, un peu de culture nous attend, et ça c'est une autre histoire .....

 

Commentaires   

 
0 # franck & Gaëlle 23-05-2012 18:21
Hello, quel plaisir de vous voir dans de si beaux paysages ! on vous souhaite bonne route,gros bisous à tous !
La 11
Répondre
 
 
0 # Marraine Olivia 23-05-2012 18:27
Magnifiiii iiiique, laisse moi l'adresse de ma filleule. Biz à la famille.
Répondre
 
 
0 # Marion et les crouz 23-05-2012 21:01
carpinchos vous avez dit ???
ça ressemble à des marmottes ! c'est trés beau et vous avez l'air ravis ! bonne route, bisous
Répondre
 
 
0 # Rompteaux Sylvie 05-06-2012 09:28
J'ai vu les mêmes carpinchos la semaine dernière au zoo de Hambourg mais la visite était bien moins dépaysante.
Bonne route et bises du GMS.
Répondre
 
 
0 # Marion et Gaëtan 13-06-2012 18:20
Merci, pour les petits trajet en votre compagnie et les moments sympas à discuter.N ous avons donc du prendre un taxi pour rejoindre "el bosque de los helechos", la route était bien de terre tout le long, en monté avec de gros trou boueux, on a même du pousser le taxi car il s'était enlisé...M ais cela en valait la peine, le lieu était magique avec les fameuse fougères géantes.

prenez soin de vous.bises .
Répondre
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir