Toujours plus vers l'Est

Du 21 au 30 avril 2013


Afficher 31_Vers l'Est sur une carte plus grande

Il nous reste à peine quelques jours à passer en Argentine, ensuite il faudra prendre la direction de l'Uruguay, c'est donc rapidement que nous partons à la découverte de la région de Cordoba.
La route nous y menant passe devant un nouveau parc, le Condorito, domaine des jeunes condors, mais une belle rando à travers des paysages de steppes assez inhabituels ne nous permettra pas de les voir, tout au plus de les apercevoir au loin, très haut dans le ciel !






Après ces derniers jours nature, voici enfin la case culture de cet article. Nous arrivons à Alta Gracia, siège d'une ancienne estancia jésuite. Nous vous avions conté l'histoire des jésuites qui vivaient dans les missions. Il fallait bien nourrir tout ce petit monde, de nombreuses  estancias (fermes) ont donc vu le jour dans la région de Cordoba. Elevage de mules, fonderie, culture de céréales, chacune d'elle ayant une spécialisé dans un domaine bien précis.
 


Nous en apprendrons beaucoup sur le sujet grâce à la très belle rencontre des jours à venir...

Avant de quitter les lieux, une équipe de la télé locale, ayant remarqué notre CC garé sur la place, viendra nous interviewé !
Pas simple en espagnol (enfin, mission impossible pour moi !), heureusement qu'Isa était là pour me sauver la mise !!!!

Et voilà ce que ça donne :

Puis nous arrivons dans la belle ville de Cordoba, l'une des plus grande ville étudiante au monde. L'une des mieux conservée d'Argentine aussi. Les tremblements de terre successifs qui ont secoué le pays l'ayant relativement épargnée.


Nous visitons collèges et universités, on tombera même en plein cours de … français, ou nous serons invités par le professeur à discuter quelques minutes avec les collégiens !
Nous partons ensuite à la découverte des autres estancias jésuites de la région, la première d'entre elle, Santa Catalina, nous réserve une superbe surprise.




C'est une cavalière qui nous y accueille, et ni une ni deux, voici que les enfants sont déjà à cheval !
La cavalière, c'est Irène, l'une des 150 co-propriétaires du lieu, car ce lieu d'exception, classé au patrimoine mondial de l'Unesco est en fait un lieu privé.

Et grâce au français impeccable d'Irène, nous en apprendrons beaucoup sur Santa Catalina, les estancias de la région, mais aussi sur l'Argentine dans son ensemble !


Une belle rencontre, dans un lieu magique, tous les ingrédients que nous aimons dans le voyage !
L'estancia, hier spécialisée dans l'élevage des mules, est aujourd'hui un lieu de villégiature pour la (très grande) famille d'Irène. Le site est partiellement ouvert au public, mais nous aurons droit à une visite VIP de l'ensemble du site ….pièces privés, salle à manger, cuisine  …. une superbe visite où il ne manquera, ce jour là, que …. le ciel bleu


Lorsque qu'un lieu extraordinaire se conjugue avec une rencontre qui l'est tout autant, alors les voyageurs que nous sommes ne peuvent êtres que comblés ! Nous quittons Santa Catalina et Irène en ayant la certitude que nous les garderons longtemps dans nos cœurs.
Merci à toi pour ce moment magique !

Il est temps maintenant de "mettre le turbo", nous sommes attendus dans 3 jours à Montevideo en Uruguay pour organiser le transfert du camping-car vers l'Asie, nous avons plus de 1000 km à parcourir, la marge de sécurité est bien mince !
En passant, nous irons tout de même rapidement visiter l'estancia jésuite Jesus Maria datant de 1618, elle aussi est superbement conservée.




Cette fois, nous partons pour de bon, direction ….. l'Uruguay !!
Mais ce qui devait arriver arriva, 1 an d'Amérique du Sud, plus de 30 000 km parcourus, et pas le moindre problème mécanique (je ne compte pas ce malheureux guanaco qui s'est pris un camping-car, oui, j'en profite tout de suite pour lever un malentendu, c'est bien un guanaco qui s'est pris un camping-car ............... et pas l'inverse !!!!!). Il fallait donc que ça arrive maintenant, alors que l'on est comment dire ...... un peu pressé !
Et oui, c'est la panne !

Un grincement inquiétant sous le camping-car nous oblige à nous arrêter au premier village.
Et devinez quoi ….. on est dimanche matin bien sûr !!!!

Heureusement, sur une bonne idée d'Isa, c'est la police locale que nous irons voir, et elle nous dirigera vers leur garagiste attitré ….. "recommandable" qu'ils nous disent ! Mais il nous faudra attendre lundi, pour constater avec satisfaction que effectivement notre gentil garagiste est bien recommandable !


Bon, quand on a vu l'axe de transmission posé sur le trottoir, on ne faisait pas les malins non plus !!!

C'est donc lundi 29 vers 15h00 que nous pouvons enfin quitter Cordoba, nous avons rendez-vous le 02 mai à 10h00 à 1000 km de la …. aller, ça va le faire !

Le 30 nous faisons notre dernier bivouac en Argentine. Il y a 1 an déjà, jour pour jour, nous étions avec nos amis les Manohé pour débuter cette aventure, c'était à quelques kilomètres de là à peine, si proche mais déja si loin !!

Demain nous ferons notre entrée en Uruguay, ultime pays d'Amérique du Sud, une bien courte visite, qui sera néanmoins très riche de rencontres et d'émotions, mais ça ….. c'est une autre histoire !

 

Commentaires   

 
0 # MARRAINE OLIVE 10-06-2013 16:39
Bravo Isa pour l'intervie w, tu nous avais pas dit que tu paralais si bien. Par-contre Seb, espérons que tu parlera mieux le chinois... .hiii. Je pense que vous etes arrivés, je vs ai laissé un mail, des bisous et à bientôt.
Répondre
 
 
0 # Nanou 10-06-2013 17:53
Alors là !!! Bravo
Finir votre voyage sud américain par une interview. .. C'est le "pompon"
Bisous à tous les 6 car il semble que vous ayez pris l'avion ce week end tous ensemble
Répondre
 
 
0 # van der Meerschen 10-06-2013 19:00
vous êtes fantastiqu e, surtout de vous entendre. Trop content d'avoir télécharge r le plug pour vous voir.
On pense à vous et vous nous manquez. Vivement le retour pour boire une bonne bouteille. On déménage dans 12 jours. On a tourné la page pour un nouveau départ. Vous verrez qd vous rentrez.
On vous embrasse. Arnaud et Claire
Répondre
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir