Le ballet des baleines

Du 04 au 15 novembre 2012


Afficher 21-Le ballet des baleines sur une carte plus grande

Après 3000 km parcouru, nous y sommes enfin, voici Puerto Madryn porte d'entrée à la péninsule de Valdes et ses baleines qui nous font rêver depuis un long moment.

Un gros ravitaillement et nous prenons la route de la péninsule. C'est sûr, les baleines sont là à nous attendre !
Mais arrivant à la très courue plage de Pardelas,  quelle surprise, ce sont tous les voyageurs rencontrés depuis un mois qui sont là à attendre …. la famille Hédo !!!

Voilà donc les P'tites gouttes et les Schoons rencontrés du côté de Salta, Mikael et Virginie croisés au parque Quijadas, et nos belges préférés, les Dillen rencontrés au parc du Luro. 10 adultes, 9 enfants, une belle bande contente de se retrouver !

On installera donc le camp de base ici !! 








Et les baleines me direz vous ???? et bien ce soir là, elle sont aux abonnées absentes !!!!
Quelle déception !

Alors dans ce cas là, qu'est ce qu'on fait entre voyageurs …. un bon apéro, un asado et quelques bouteilles !!! 


La frustration sera de courte durée, le lendemain matin, comme pour nous souhaiter la bienvenue, l'une d'elle viendra faire son show juste devant nos fenêtres.


Au bout d'¼ d'heure, avant qu'elle ne décide de poursuivre sa route, les plus courageux d'entres nous se jetteront à l'eau pour tenter de les approcher d'un peu plus près, adrénaline ….. et extrémités congelées garanties !!! 



C'est à bord du CC des "Gouttes" que nous partons le lendemain pour une journée exceptionnelle, à la découverte de la péninsule. 200 km de piste pour en faire le tour et découvrir la faune qui la peuple: nandous (un cousin de l'autruche) et guanacos (cousin lointain des lamas, alpagas ou vigognes déjà rencontrés au Pérou et en Bolivie). Et bien sûr la faune marine: Eléphants et lions de mer, manchots de Magellan, mais celui que l'on espère croiser, la terreur des océans …. c'est l'orque !

Malgré tout, on sait que les chances de l'apercevoir sont faibles !


A punta Cantor, nous apercevrons nos premiers manchots et lions ou éléphants, malheureusement nous sommes maintenus loin de la plage, et il est bien difficile de faire la différence entre les uns et les autres !


Nous prenons enfin la route de Punta Norte, où nous arrivons tout juste pour la marée haute, et dés le parking, on nous l'annonce, oui, ils sont au large !
Ils ….. ce sont les orques bien sûr !!

Nous les guettons près d'1/2 heure grâce au puissant télescope mis à la disposition des visiteurs, malheureusement ils sont vraiment très éloignés. On les a raté de peu, la déception est forte !!! 

16h54
Soudain, l'effervescence monte d'un cran, un second groupe se rapproche de la plage.



Ils sont 4 ou 5, et comme pour se donner en spectacle, là, juste sous nos yeux ébahis, nous allons vivre … une attaque !!

Nous sommes immédiatement plongés dans un reportage de "national géographique" …. 1 …. 2 …. puis 3 attaques successives couronnées de succès !
Ce sont 3 jeunes lions de mer, déjà bien dodus, qui seront au menu du soir.
 





Quelle chance, le spectacle est incroyable !!

1er essai raté

Cette fois c'est fait !


Étonnant de voir la technique de chasse, ils font ça en groupe puis partagent le repas ! 

16h58
Ça y est, ils sont partis, moins de 5 minutes après êtres apparus. Mais nous ½ heure après nous sommes encore tout tremblant, on a du mal à croire ce que l'on vient de voir. Isa en à encore "des frissons dans les cheveux" !!!

Un guide, aussi excité que ses clients, me dira que c'est 1% de chance de voir ça !
C'est sûr nous venons de vivre un moment exceptionnel qui restera gravé pour longtemps dans nos mémoires.



On restera comme cela quelques jours sur la plage de Pardelas entre amis voyageurs, à partager apéro, bonnes bouffes, parties de pétanques, menues réparations de nos CC.



Sans oublier les soirées jeu de société - rhum arrangé (Merci à Nico et à son fidèle allié le toucan de nous avoir régalé !)  ….
Et chez nous, à quoi reconnaît on une bonne soirée ???? …. les accessoires sont de sortie !!!! 


Quand aux enfants ….. des enfants ???? Ah oui, nos enfants !!!
On a failli les oublier cette semaine !!
Ils partent à peine le p'tit dej avalé, réapparaissent vers midi, tient pourquoi donc ? et disparaissent aussi tôt. Entre pêche au crabe, fabrication de "nems" de mer (???), vélo … il faut dire qu'ils sont bien occupés ! 

On a bien essayé de faire un peu l'école quand même, mais vraiment là, c'était trop dur de travailler au milieu des …  "whaaaa le saut" ….. "laaaaaa, juste près du bord" ….. "ooooohhh la belle queue" (Et oui, c'est comme ça qu'on dit à Valdes !!!!)


















Ce n'est qu'un événement inattendu qui nous poussera un peu plus loin. En effet, un matin, on se réveillera …. les pieds dans l'eau !!!



La marée haute et le fort vent ont balayé la plage et les CC d'embruns. Du coût on préfère lever le camp pour aller de l'autre côté de la presqu'île voir comment ça se passe.
Mais avant cela on passe au petit village de puerto Pyramides faire le plein d'eau et de provision, et ….. tiens ….. il a l'air sympa ce resto !!! 


Aller, resto pour tout le monde !



Et l'autre côté de la presqu'île, il y a des pécheurs, c'est avec un saumon blanc d'au moins 2 kg et 1 kg de coquilles st jacques que nous nous régalerons le soir même !!!

Pour les Schoon, il est temps de reprendre la route, ils nous quittent …. premières larmes de tristesse !

Quand à nous, toujours accompagnés des "gouttes" nous retournons à Pardelas pour quelques nuits, non sans être retourné voir notre pécheur préféré, et c'est un "Torontes" cuvée spéciale qui accompagnera le plateau de coquille st jacques de ce soir !!!

En ce dimanche de novembre, c'est le grand chassé croisé des voyageurs, les "gouttes" nous quittent à leur tour ….. nouvelles larmes !!


C'est étonnant de voir à quel point on se lie vite en amitié avec certains voyageurs, même manières de voir les choses, même règles d'éducation pour les enfants, on a l'impression de se connaître depuis des années.
Alors forcement au moment du départ, puisque chacun poursuit sa route, c'est un peu dur. Surtout pour les enfants, et encore plus lorsqu'ils trouvent des copains du même âge. 



Les uns partent, les autres arrivent mais les baleines elles, sont toujours là !

Parmi les arrivants, une connaissance : Hari (C'est le nom du CC) orphelin de nos amis les Manohé. Souvenez-vous c'est eux qui nous avez accueilli tout frais moulu débarqués du bateau, et bien leur CC repart pour un 3ème tour d'Amérique du sud avec une nouvelle famille.



Après une semaine dans ce petit coin de paradis, il est temps de reprendre la route, nous retournons faire les traditionnels pleins à Puerto Madryn, les placards sont vides sans parler de la cave !!





Mais au moment de partir, impossible à si résoudre, nous voulons encore des baleines !!!
Alors, direction la plage de Canteras, là aussi, les cétacés viennent tout près du bord pour notre plus grand plaisir. On y croisera encore des voyageurs Français …. y'a un monde fou dans le coin !! Armand trouvera une copine de son âge ….. et hop, une journée supplémentaire à la plage …. trop dur !!!
 








Bon, cette fois-ci c'est assez des baleines (hihihi); on y va, on leur dit au revoir. D'autres animaux marins nous attendent mais ça …..c'est une autre histoire !

 

Commentaires   

 
0 # Franck M. 03-12-2012 20:33
Bonjour, j'ai pris connaissan ce de votre périple sur le blog de Micka et Virgine suite à votre rencontre. Très belle aventure que vous avez entrepris en famille. De belles photos également. Je vous souhaite une très bonne continuati on.
Répondre
 
 
0 # Marion 03-12-2012 20:56
houlàlà, je frise d'émotion moi aussi ! Je n'ai qu'un mot : ENORME !!! encore des photos, encore ! c'est magnifique , continuez à nous faire réver, non au "c'est à assez" bisous !
Répondre
 
 
0 # reulet 04-12-2012 06:35
c'est toujours aussi impression nant de voir les baleines et pourtant c'est notre énième saison à Valdes par "procurati on" C'est toujours aussi un regroupeme nt de voyageurs que nous "connaisso ns" :-)
bonne continuati on
Anne Marie Gabriel
Répondre
 
 
0 # Nanou 04-12-2012 10:35
Quel spectacle !!!
Répondre
 
 
0 # MICHELON 04-12-2012 16:42
bonjour
la c est noel avant l heure voir une attaque reussie d orques c est le reve a l etat pur
j espere que nous aurons le meme coup de bol lors de notre futur sejour a VALDES
GUY ET MALLOU
Répondre
 
 
0 # ALICE GABIN 04-12-2012 16:54
BONJOUR ARMAND :D LEA, je t'aimve beaucoup. ALICE
BISOUS GABIN
Répondre
 
 
0 # Olivia 07-12-2012 22:50
Je crois que ça se passe de commentair e...magnif ique!!!
Répondre
 
 
0 # vidon 10-12-2012 16:21
quelle synchronis ation !! votre petit film et celui d'arte sur le même sujet , (je me demande encore quel est le meilleur) ..et puis nos modestes silures qui s'y mettent à Toulouse en attrapant les pigeons qui barbotent tranquille ment sur les bords de la Garonne sur le même scénario que celui des orques , la Patagonie à notre porte ! bonne route à vous
Répondre
 
 
0 # marie limorte 13-12-2012 17:46
incryable ce beau spectacle !!!!!! ;-)
Répondre
 
 
0 # VAN DER MEERSCHEN 15-12-2012 02:12
salut seb,

Merci encore pour cette petite virée qui m'a rappelé des bons souvenirs. Je sais que ce soir tu remets le couvert avec Nico, attention au foie.
Bat arnaud
Répondre
 
 
0 # moby 19-12-2012 13:13
C'est incroyable , oui ça se passe de commentair e, c'est un vrai magasine télé ushuyaya. Les photos sont superbes et ces instants de vie forcément uniques.
Bonne route pour la suite et excellente s fêtes à toute la famille.
Je vous embrasse Moby
(ayé la 3eme mission est bouclée, à quand la 4eme???? bises)
Répondre
 
 
0 # Sophie de C Laos 25-12-2012 13:18
Hello Seb de El Calafate :)
Un trés Joyeux Noël a toute la petite famille !!!
Vos aventures sont tout simplement féériques !!!
Répondre
 
 
0 # akilifamily 06-02-2013 01:26
Bon, j'ai pour habitude de ne pas regarder les photos avant d'y allé, mais j'avais bien envie de voir cette attaque de baleine,ta descriptio n ne suffisait pas à ma soif... :-) Biz" et bonne route à vous et p'être à Buenos Aires... ;-)
Répondre
 
 
0 # akilifamily 06-02-2013 01:27
heu d'orque je voulais dire...
Répondre
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir